Profil des accords de musique

Recherche sur les profils d'accords de musique


   Ce travail de recherche a pour objectif d’attribuer, aux accords de musique, un 

élément identifiant ou “profil”, visant à représenter, de manière numérique, la 

succession d’intervalles qui le constituent, et ce tant à l’état fondamental que dans 

ses renversements.

   Les limites et conventions suivantes ont été respectées dans le travail:
  
L’étude ne porte que sur une seule tonalité, à savoir le Do majeur ainsi que dans 

ses trois modes mineurs relatifs: le La mineur antique (ou ancien ou naturel), le 

La mineur harmonique et le La mineur mélodique.

 Elle peut cependant s’appliquer à toutes les autres tonalités de la musique tonale, 

mutatis mutandis. 

Seuls les accords à trois notes et les accords de septième sont pris en considération.


Symboles employés:


MM
 : Mode majeur
maMode mineur antique
mhMode mineur harmonique (7ème degré haussé)
mmMode mineur mélodique 6ème et 7ème degrés haussés).

Les degrés de la gamme sont représentés par les chiffres romains I à VII)L’état de 

renversement des accords est représenté par les lettres (état fondamental),a, b, et 

c (premier, second et troisième renversements).


Les accords à trois notes sont figurés par le chiffre 8

Les accords de septième sont figurés par le chiffre 7


Le profil de l’accord est chiffré par l’addition successive des valeurs des intervalles, 

sachant que :   1 ton = 10,   2 tons = 20,   3 tons = 30 ,   ½ ton = 05.

Exemples:


MM    I    8    f     20 35 60      do mi sol do:

Accord majeur sur le premier degré dans son état fondamental avec pour profil:

20 ( une tierce majeure do-mi),35 (20 +15 de la tierce mineure mi-sol),

60 (35 + 25 de la quarte juste sol- do).



mm    IV   7   a     15 30 40      fa# la do ré:

Accord de septième en mode mineur mélodique sur le quatrième

degré dans son premier renversement avec pour profil 15 30 40.

Principales constatations



a. La « Liste des accords avec profils » jointe permet de constater l’existence de 196 

accords appartenant à 35 profils d’accords différents.


b. L’examen de la « Liste des profils des accords à trois notes » permet de constater, 

tant en mode mineur harmonique (mh) que mineur mélodique (mm), une symétrie de 

profil troisième degré (III) et ce pour l’état fondamental et les deux renversements 

(profil 20 40 60).


c. Même symétrie dans la « Liste des profils des accords de septième » et ce en 

mode mineur harmonique (mh) et pour le degré VII (profil 15 30 45).


d. Par ailleurs, les degrés IV et V des accords de septième en mode mineur 

mélodique sur cette dernière liste (en page 3) présentent une succession de profils 

identiques.

e. Dans le total des 196 accords recensés, la fréquence de présence des profils varie 

de 10 à 2 (voir « Liste des différents profils d’accords triée sur quantité).


f. Quant aux séquences de notes constituant les accords elles présentent une 

utilisation dont la fréquence varie de 1 à 4 (voir« Liste des différentes notes 

d’accords triée sur quantité »).


Au départ des accords présentant un profil différent ou, le cas échéant, le même 

profil mais sur des degrés différents, soit un total de 99 accords, j’ai composé et 

publié la petite pièce intitulée « Randonnée insolite ».


Elle est publiée sur le site:    Site Free-Scores de Pierre-Paul Daneels


Commentaires